En passant

Fedora 17 : The Beefy Miracle

Ecrit à partir de mon HP Pavilion Entertainment PC tournant sur Fedora 17 :
Ayant été un peu déçu par la version 12.04 LTS d’ubuntu qui n’est pas supporté par mon vieil laptop, je passe aux choses sérieuses : Installation d’un nouvel OS. après m’être frotté brèvement à debian où je n’ai pas dépassé le stade de l’installation (car Môssieur Debian ne voulait pas reconnaître ma borne wifi, mais ça c’est une autre histoire), je me suis tourné vers un vieux fantasme de gamin : Fedora !
Distribution tant utilisée dans les écoles (d’informatique précisons-le), à l’instar des deux autres distributions cités dans ce post, mon envie de l’installer, de le tester et d’apprendre avec joie les lignes de commande est dû aussi au fait que mon subconscient me fait dire que c’est le petit frère de RedHat (chers développeurs, ne m’en veuillez pas de l’appeler petit alors qu’il a tout d’un grand).
Peut être qu’un jour avec un peu de sous, je m’essaierai à RedHat et sa super certification. Un jour… J’en suis loin moi et mes ls, cd, mkdir….
Bref, il est arrivé le miracle énorme.
N.B : En choisissant d’installer avec les paquets « bureautique », j’ai fait l’énorme bétise de me priver des outils de développements. Je me dois de réparer ce manque d’outils par une installation manuelle. je dis ça au cas ou je vous aurai convaincu de l’installer…

Une réflexion sur “Fedora 17 : The Beefy Miracle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s